Les courses cyclistes jusqu’à fin 2020 : quelles compétitions suivre après le Tour de France ?

Le Tour de France 2020 a offert aux passionnés une compétition haletante et pleine de surprise. Il a également permis à l’événement de conquérir de nombreux nouveaux spectateurs, notamment chez les plus jeunes. Cependant, la Grande Boucle n’est pas le seul événement cycliste à passionner les foules. À peine est-il fini que d’autres compétitions prennent le relai. Avec le coronavirus, beaucoup de courses ont été déplacées et la fin de l’année 2020 en propose encore beaucoup.

Le BinckBank Tour (Belgique et Pays-Bas)

Le BinckBank Tour a été fondé en 2005. Il s’appelait alors Tour du Benelux, car il était conjointement organisé par la Belgique et les Pays-Bas. L’objectif était d’offrir une compétition qui traverserait le Benelux, un peu à l’image du Tour de France et du Giro d’Italia. Elle s’est ensuite appelée Eneco Tour jusqu’en 2016, du fait de son sponsor principal : l’entreprise Néerlandaise Eneco. Depuis 2011, elle est inscrite à l’UCI World Tour.

Ce sont les organisateurs de deux courses déjà existantes qui sont à l’origine de ce tour du Benelux. Les organisateurs du Tour des Pays-Bas et ceux du Tour de Belgique ont créé ensemble cette course. Les débuts ont été difficiles, car les équipes de chaque pays avaient du mal à s’entendre sur de nombreux détails d’organisation. Finalement, depuis le début des années 2010, l’organisation a troué un terrain d’entente et la course est désormais pérenne.

Habituellement, elle se déroule au cours du mois d’août. Cependant, avec le coronavirus, le Tour de France et d’autres courses ont pris cette place. Le BinckBank Tour commencera donc le 29 septembre cette année et se terminera le 3 octobre. Cette année, ce seront pas moins de 168 coureurs qui se lanceront au départ de la première étape. La course comprend presque exclusivement des étapes de plaine, mais profite aussi de quelques étapes vallonnées dans les Ardennes belges.

La Flèche Wallonne

La Flèche Wallonne est encore une course belge qui a lieu dans la Région wallonne. Elle se déroule sur une journée seulement, mais c’est sans doute l’une des courses les plus impressionnantes de l’année. Pourquoi ? Parce qu’elle traverse toujours le mur d’Huy, une côte extrêmement raide qui s’étend sur 1,2 km. Le virage le plus difficile atteint un dénivelé de 22 % dans le virage le plus difficile.

Le mur d’Huy assure des arrivées spectaculaires à la course. Plus intéressant encore, il est traversé trois fois pendant toute la durée de la course. La troisième est toujours la plus difficile et précède de très peu l’arrivée. La course est donc éprouvante et les passionnés d’étapes en montagne y trouvent tout ce qu’ils aiment. En 2018 et 2019, c’est l’espoir français Julian Alaphilippe qui avait remporté cette course.

Habituellement, la Flèche Wallonne se déroule au printemps, en avril. Elle répond à un calendrier assez particulier. Elle a toujours lieu le mercredi qui suit la course cycliste Amstel Gold Race et précède une autre course cycliste : Liège-Bastogne-Liège. Ces trois courses se ressemblent un peu et forment ce que l’on appelle « les classiques ardennaises ». Exceptionnellement, la 84e édition, celle de 2020, aura lieu le 30 septembre.

Liège-Bastogne-Liège

Comme chaque année, la course Liège-Bastogne-Liège se déroule le premier dimanche après la Flèche Wallonne. Cette année, la date retenue sera donc celle du 4 octobre 2020. Depuis 1892, cette célèbre course belge n’a presque jamais été annulée. En tout cas, elle ne l’a pas été depuis 1944. Même en 1943, elle avait réussi à se tenir malgré une situation délicate et après trois années d’annulation consécutive. Les organisateurs ont donc préféré la repousser et non pas l’annuler.

Cette course est l’une des plus anciennes existant encore aujourd’hui. Elle est donc souvent surnommée « La Doyenne ». Elle fait également partie des cinq « Monuments » du cyclisme, ce qui en fait l’une des courses les plus prestigieuses au monde. Elle offre un terrain accidenté de 260 km que les cyclistes doivent parcourir en une journée seulement. C’est la plus réputée des « classiques ardennaises » dont nous parlions un peu plus tôt.

Malheureusement, pour trouver un Français en première place, il faut remonter à 1980 avec la victoire de Bernard Hinault qui avait déjà gagné cette course en 1977. Le coureur le plus titré de cette prestigieuse course est un Belge : Eddy Merckx. Le Cannibale totalise 5 victoires de 1969 à 1975. Depuis, son record n’a toujours pas été battu, même si l’Italien Moreno Argentin a gagné la course quatre fois entre 1985 et 1991.

Gand Wevelgem (in Flanders Fields)

La Gand Wevelgem (officiellement Gent-Wevelgem in Flanders Fields) est une autre grande course classique qui se déroule en Belgique, plus précisément en Flandre. Habituellement, elle ouvre la saison printanière et se déroule donc en mars. D’ailleurs, elle prend toujours place le dimanche juste avant le Tour de Flandre. Elle a donc une véritable position d’ouverture de la saison et un rôle essentiel.

Cependant, elle se déroule relativement tôt au mois de mars. Elle a donc un statut un peu à part. Effectivement, c’est une course sur terrain très plat. Elle s’adresse donc essentiellement aux spécialistes du sprint. Cependant, les conditions météorologiques sont souvent assez délicates pendant cette période. Le vent, la pluie, le froid, et parfois la neige, compliquent considérablement la course.

À cela s’ajoute la présence du mont Kemmel sur le parcours. Le sprint est donc très présent dans la course, mais pas autant que dans d’autres événements cyclistes de la région. En 2020, la course n’a pas pu se tenir en mars à cause du coronavirus. Pour essayer de maintenir sa spécificité, elle a été déplacée au mois d’octobre. Ainsi, la Gand Wevelgem aura lieu le dimanche 11 octobre 2020. Le Norvégien Alexander Kristoff y défendra le titre qu’il avait pris à Peter Sagan en 2019.

Ronde Van Vlaanderen — Tour de Flandre

Une fois de plus, le Tour de Flandre est une course dont la date dépend de celle d’une autre course cycliste. Puisque la Gand Wevelgem se déroule le 11 octobre cette année et que cette course a toujours lieu le dimanche qui précède le début du Tour de Flandre, il n’est pas compliqué d’en déduire la date exacte de cette course. Alors qu’il se déroule généralement en mars ou en avril, le Tour de Flandre aura lieu le 18 octobre 2020 cette année.

Souvent surnommée « De Ronde », soit « Le Tour » en flamand, cette course détient le record de la plus longue série de toutes les courses classiques du monde. Depuis 1919, le Tour de Flandre a été organisé sans interruption chaque année. Lui aussi compte parmi les cinq « monuments » du cyclisme, faisant de la Belgique le seul pays à organiser deux des cinq courses qui figurent dans ce regroupement officieux et honorifique.

Le Tour de Flandre est aussi une course à part pour son palmarès. Six coureurs détiennent le record du plus grand nombre de victoires, soit trois. De plus, Eddy Merckx ne compte pas parmi ces six coureurs ! Un fait suffisamment exceptionnel pour être cité. Il n’a remporté la course que deux fois, en 1969 et en 1970. Sa victoire de 1969 a durablement marqué le cyclisme mondial tant sa performance physique avait impressionné.

Les trois jours de Bruges-La Panne (Driedaagse Brugge-De Panne)

La course intitulée « Les trois jours de Bruges-La Panne » est une course cycliste belge qui, malgré son nom qui prête à confusion, se déroule sur une seule journée. Généralement, elle se déroule au mois de mars ou d’avril, un peu après le Tour de Flandre. Une fois de plus, le calendrier de l’année 2020 a été bousculé, mais il respecte l’ordre des courses. Ainsi, les trois jours de Bruges-La Panne auront lieu le 21 octobre 2020.

La course a été créée en 1977 et portait alors le nom de « Trois jours de La Panne ». C’était une course à étapes qui se déroulait sur trois jours. C’est seulement depuis 2018 qu’elle a été transformée. Elle se déroule désormais sur une journée et s’appelle « Les trois jours de Bruges-La Panne ». Sans surprise, son parcours amène désormais les cyclistes à rejoindre La Panne en partant de la ville de Bruges.

Cette course est relativement récente et elle ne figure pas parmi les plus connues dans le monde du cyclisme et en dehors. Cependant, elle a été placée stratégiquement à la fin du mois de mars et au début du mois d’avril afin de lui permettre d’ouvrir la quinzaine cycliste flandrienne. Il est donc fort probable qu’elle prendra davantage de place et d’espace dans les années à venir. Pour les passionnées, elle annonce les noms à suivre dans la saison à venir.

Le Tour d’Italie (Giro d’Italia)

En France, chez les amateurs de vélo comme chez les profanes, le Giro d’Italia est sans doute la course la plus connue après le Tour de France. À l’image de la Grande Boucle, l’événement déplace les foules chaque année et il n’a heureusement pas été annulé en 2020. Au lieu de se dérouler aux alentour de mai ou de juin, soit un peu avant le Tour de France, il se déroulera du 3 octobre au 25 octobre 2020.

Le Tour d’Italie ressemble beaucoup au Tour de France (ou inversement). C’est une course cycliste de grande envergure qui se déroule par étape. La ville de départ et les différentes étapes varient chaque année. La ville d’arrivée varie également un peu puisque Rome, Milan, Florence et Vérone se partagent l’honneur. C’est une course très importante et un événement économique majeur pour le pays et ce sport. Depuis sa création en 1909, seulement 9 éditions ont été annulées.

En termes de palmarès, les Italiens sont les plus nombreux à la première place. Trois coureurs se partagent le plus grand nombre de victoires, soit cinq. Parmi eux, deux Italiens et un Belge. Le Belge en question, il s’agit évidemment d’Eddy Merckx.

Il est aussi intéressant de noter que le Giro a organisé 13 grands départs à l’étranger. Par exemple, l’édition de 1998 a débuté à Nice en France. Celle de 2006 a démarré en Belgique et celle de 2018 en Israël. En 2021, le départ sera donné en Hongrie, dans la ville de Budapest.

Le Tour d’Espagne (La Vuelta ciclista a España)

Cette année, c’est La Vuelta, le Tour d’Espagne, qui conclura la saison cycliste, comme chaque année. Habituellement organisé en août ou en septembre depuis l’année 1995, le Tour d’Espagne a été exceptionnellement déplacé au mois d’octobre en 2020. Le départ sera donc donné le 20 octobre et la course se terminera le 8 novembre. Le Tour d’Espagne et le Tour d’Italie se chevauchent donc cette année.

Le Tour d’Espagne a été inspiré par le succès du Tour de France et du Tour d’Italie. Surtout, c’est l’augmentation des ventes des journaux à l’origine de ces deux tours (L’Auto et La Gazzetta dello Sport) qui a motivé la création de La Vuelta par le journal Informaciones. Le succès de la course a été rapide et ne s’est encore jamais démenti, même si elle n’a pas atteint les dimensions de ces concurrents français et italiens.

Le Tour d’Espagne présente une particularité étonnante qui le distingue des autres grands Tours. Les maillots des meneurs et des coureurs qui remportent la victoire n’ont pas de couleurs traditionnelles. Ainsi, il n’y a pas de maillot jaune, rose, vert ou à pois qui vient distinguer les qualités d’un joueur. Les couleurs des maillots qui distinguent les meilleurs participants changent d’une année à l’autre selon les sponsors et leur volonté. Un détail déroutant lorsque l’on suit la course la première fois.

Où regarder les courses cyclistes à la télé ?

Les passionnés de cyclisme et les passionnés de sport en général le savent bien, il n’est pas toujours facile de savoir ou de comprendre où regarder les événements sportifs à la télévision. Les droits et leur distribution changent souvent et il faut savoir s’y adapter. Le problème, c’est que tout le monde n’a pas les moyens.

D’une manière générale, France Télévisions (avec une diffusion sur France 2 ou France 3), La Chaîne L’Équipe et Eurosport se partagent les droits de toutes les courses dont nous venons de parler. Ces chaînes sont souvent disponibles avec un abonnement à Internet classique ou à travers un ordinateur et un abonnement spécifique.

Dans tous les cas, il vous reste l’opportunité d’aller regarder ces courses dans un café où le cyclisme est suivi et apprécié. Vous pourrez alors profiter d’une ambiance de passionnés.

Laisser un commentaire