Catégories
Circuits

Les circuits de cyclisme à ne pas rater en Bretagne

La Bretagne est une région très touristique et particulièrement prisée par les amateurs de cyclisme. Ses paysages hors du commun et ses longs chemins en font le lieu idéal pour des promenades à vélo. Les grimpeurs ne pourront s’entraîner sur aucun col, mais la Bretagne offre tout de même un cadre idéal pour pratiquer le vélo, en amateur ou en compétiteur. Voici donc les circuits de cyclisme à ne pas louper en Bretagne et qui s’adaptent à tous les niveaux.

La voie verte Roscoff-Concarneau (voie 7)

Cet itinéraire à vélo a été inauguré il y a seulement quatre ans après quelques aménagements d’anciennes voies ferrées par le conseil départemental du Finistère. Depuis, la voie 7 permet de relier Roscoff à Concarneau en vélo sans quitter la piste cyclable. Elle a gagné son surnom de voie verte grâce aux dizaines de kilomètres de tunnel végétal que l’on y trouve. Idéal pour s’abriter du vent, du soleil et de la pluie.

Cette voie verte allant de Roscoff à Concarneau fait environ 147 kilomètres. Les débutants préféreront donc la parcourir en deux jours, voire quatre pour un aller-retour. Les cyclistes les plus aguerris y trouveront l’occasion rêvée de battre un record de distance et de vitesse. Surtout que ce circuit n’est pas dépourvu de difficultés. Pas de col en vu, mais des côtes assez prononcées de Roscoff à Morlaix. L’occasion de s’entraîner pour les grimpeurs débutants.

Pour le reste, l’ensemble du circuit est particulièrement apprécié. Il est devenu très populaire en peu de temps. Il vous fera longer les contreforts des monts d’Arrée et vous fera traverser la magnifique forêt de Coat Loc’h. Enfin, comme nous le disions déjà un peu plus tôt, le tunnel végétal est particulièrement apprécié par les cyclistes, d’autant plus qu’il représente près de 80 % de la distance parcourue et n’est jamais oppressant.

Voie 5 : Pointe du Raz — Bénodet

La voie numéro 5 est encore en construction. Le projet final permettra de parcourir la quasi-totalité du littoral breton à vélo. Un rêve pour les amateurs de cyclisme qui ne devrait plus tarder à voir le jour. En attendant, plusieurs tronçons sont déjà ouverts et permettent de profiter des côtes bretonnes à vélo sur plusieurs centaines de kilomètres.

La plus populaire de ces portions, c’est sans aucun doute celle qui relie la pointe du Raz à Bénodet. Elle permet de longer presque la moitié du littoral sud de la Bretagne. Résultat, vous pourrez profiter d’un parcours iodé d’environ 100 kilomètres. Un régal pour les amateurs de nature et de mer.

Surtout, ce parcours relativement court n’oppose aucune difficulté particulière. À part quelques faux plats qui décourageront les touristes les moins sportifs, l’ensemble du parcours est accessible à tous. Pour les amateurs de cyclismes et de compétition, c’est un beau circuit pour s’entraîner à la vitesse et au sprint. Pour les autres, il peut être parcouru en plusieurs jours pour profiter de la côte bretonne où il fait souvent le plus beau et le plus chaud.

De Vannes à Port Navalo

Ce parcours est sans doute l’un des plus touristiques qu’il est possible de trouver dans toute la Bretagne. Il vous emmènera de Vannes à Port Navalo et vous permettra de découvrir la célèbre presqu’île de Rhuys, c’est-à-dire celle-là même qui forme le très populaire golfe du Morbihan. Vous longerez donc la côte et vous pourrez admirer la beauté des paysages du Golf.

La difficulté d’un tel parcours est vraiment anecdotique. Il fait à peine 45 kilomètres et peut donc être réalisé en quatre ou cinq heures par une personne en bonne santé. Les cyclistes plus aguerris pourront profiter de l’imposant réseau de pistes cyclables sur la presqu’île pour bifurquer et improviser un itinéraire de retour plus long.

Effectivement, la presqu’île a beaucoup à offrir. La parcourir en longeant son littoral côté océan vous permettra de constater la beauté de cette côte sauvage et préservée. Aux alentour de Sarzeau, vous pourrez profiter d’un léger détour pour visiter le château de Suscinio.

Voie 2 : de Saint-Malo à Arzal

La Bretagne, ce n’est pas seulement la mer et les côtes déchirées par les flots. La région est très prisée pour ses paysages marins et c’est justement pour cela que sa campagne et l’intérieur de ses terres valent le détour. Souvent délaissée par les touristes, elle est assez bien préservée dans de nombreuses régions du pays breton. L’itinéraire de la voie 2 qui mène de Saint-Malo à Arzal est un bel exemple de parcours à l’intérieur des terres qui valent le détour.

Cette voie 2 vous permettra de découvrir une Bretagne bucolique et méconnue. Vous longerez les nombreux canaux qui sillonnent cette région étonnante. Relier Arzal depuis Saint-Malo exigera tout de même de pédaler pendant 193 kilomètres. Difficile d’y arriver en une seule journée, mais l’ensemble du parcours ne vous opposera aucune difficulté particulière. Au contraire, le circuit est connu pour sa douceur et sa tranquillité.

C’est également un parcours à conseiller à tous les amoureux d’art et d’histoire, car il traverse trois villes emblématiques de la région en la matière : Saint-Malo, Rennes et Dinan. Les amateurs d’une vie lente et reposante pourront donc passer plusieurs jours sur ce circuit sans se lasser une seule seconde.

Voie 8 : de Saint-Brieuc à Lorient

On continue dans la découverte des terres intérieures de la région de Bretagne, mais cette fois-ci en reliant la côte nord à la côte sud. En partant de Saint-Brieuc pour rejoindre Lorient, vous suivrez la voie cyclable aménagée numéro 8. Elle vous fera traverser la campagne bretonne pour vous la faire découvrir dans tout ce qu’elle a de plus tranquille.

Le parcours fait un total de 175 kilomètres. Un circuit entièrement composé de routes de campagnes très peu fréquentées et bordées par de nombreux points d’eau. Avec ses paysages bucoliques, ce parcours vaut le détour chaque saison de l’année. Sur le dernier tiers, de Pontivy à Lorient, vous croiserez quelques collines. Rien d’insurmontable, mais un bon entraînement pour les cuisses.

Si vous avez le temps et que vous ne visez pas la performance, saisissez l’occasion de vous arrêter à Pontivy et de découvrir ce que cette charmante ville bretonne a à offrir. Citons pêle-mêle le château des Rohan et ses douves, la basilique Notre-Dame-de-Joie et l’église Saint-Mériadec.

Voie 6 : de Carhaix à Saint-Méen-le-Grand

La voie 6 est un parcours cycliste à part en Bretagne, tout simplement parce qu’il ne vous offrira pas un centimètre de littoral. L’occasion rêvée de découvrir une autre facette de la Bretagne qui est encore trop peu appréciée par les touristes. Ces 128 kilomètres sillonnant la campagne bretonne sont accessibles à tous et permettront aux cyclistes aguerris de varier un peu les plaisirs.

Le parcours longe une ancienne voie ferrée et cela n’a rien d’anecdotique. Effectivement, cela permet au circuit de traverser des dizaines de petits villages autrefois desservis par le train. Désormais partiellement vidée de ses habitants, cette campagne n’en reste pas moins particulièrement belle et émouvante.

Il ne faut pas oublier de citer la présence du lac de Guerlédan sur le parcours. Vous le longerez pendant douze kilomètres. N’hésitez pas à vous y arrêter pour profiter des lieux. En été, la fraîcheur de l’eau est la bienvenue. Surtout, la beauté des lieux est surprenante : le lac est cerné de monts forestiers qui ajoutent à l’ambiance générale de ce circuit.

La Bretagne à vélo : le choix du voyage itinérant

Jusqu’à présent, nous n’avons cité que des parcours dont la longueur ne dépasse pas les 200 kilomètres. Résultat, ils sont tous faciles à parcourir en quelques jours seulement. Certains peuvent même être parcourus en une journée, notamment par les cyclistes les plus entraînés. Pourtant, si la Bretagne attire autant d’amoureux du vélo, c’est notamment grâce à son offre imposante de voyage itinérant.

Effectivement, si chaque parcours peut être utilisé et découpé à volonté pour s’entraîner au cyclisme, il est aussi possible de se tourner vers des itinéraires beaucoup plus longs qui permettent de faire de longs voyages à vélo. Ces voyages itinérants rencontrent de plus en plus de succès et nous allons donc vous présenter quelques circuits parfaits pour ce genre de tourisme.

Le canal de Nantes à Brest

L’itinéraire qui suit le canal reliant Nantes à Brest est sans doute le plus connu des parcours permettant un voyage itinérant de plusieurs jours. Long de 400 kilomètres, il sera réalisable en cinq jours seulement par un cycliste confirmé (même moins si vous cherchez la performance). Une personne en bonne santé pourra le faire en sept jours environ. Surtout, cet itinéraire ne présente aucune difficulté particulière et sera tout à fait adapté pour les familles avec des enfants.

D’un point de vue touristique, ce parcours est assez passionnant. En longeant ce canal, c’est toute l’histoire et la géographie de la région que vous pourrez découvrir. Il a été creusé au 19e siècle pour relier deux grands ports militaires : Nantes et Brest. Utilisé pour le commerce, il a façonné le développement et les transformations de la région. Surtout, ce parcours offre de belles alternances entre nature et lieux historiques. Se loger et se restaurer est également très facile tout du long.

Pour ceux qui pratiquent le cyclisme de manière sportive et compétitive, c’est aussi un parcours intéressant. Son apparente simplicité permet d’aller chercher la performance en améliorant sa vitesse. Surtout, le fait de devoir le parcourir en plusieurs jours permet de repousser ses limites et d’augmenter l’endurance. Une épreuve à préparer évidemment, mais qui permet d’avoir un premier aperçu d’une compétition par étape quand on débute.

La Vélodyssée (1240 km !)

La grande majorité de cette route ne se trouve donc pas en Bretagne, mais rien ne vous empêche de vous arrêter à Nantes. Surtout, les amoureux de cyclotourisme et de la Bretagne sont généralement conquis par ce premier tiers breton qui les motive à finir le parcours.

Cette Vélodyssée ne présente aucune difficulté particulière et elle est parfaitement adaptée à toute la famille. Mieux encore, elle représente un parcours touristique idéal. Au programme, baignades, restaurants en bord de mer, spécialités régionales, visites historiques, gastronomiques et touristiques. Des vacances sportives qui plairont à toute la famille.

La Vélomaritime ou Eurovélo 4 (1 400 km !)

Enfin, on termine par la Vélomaritime, officiellement Eurovélo 4. Ce très long parcours de 1 400 kilomètres plaira à ceux qui veulent longer les côtes françaises pendant toute la durée du circuit, mais aussi à ceux qui veulent finir leur parcours en Bretagne pour conclure leurs vacances par un séjour breton bien mérité.

La promesse de cette route cyclable, c’est 90 % du temps passé au bord de la mer. La Vélomaritime vous fait partir de la frontière belge, non loin de Dunkerque (Bray-Dunes) et vous fait longer les côtes en passant par Calais, Dieppe, Le Havre, Ouistreham, Cherbourg, Saint-Malo, Saint-Brieuc, etc. Vous arriverez ensuite à Roscoff, non loin du point de départ de la Vélodyssée si vous souhaitez enchaîner !

Cette route exceptionnelle permet de découvrir la géographie fascinante et complexe des côtes françaises dans le nord et l’ouest du pays. Surtout, elle permet de traverser trois pays aux histoires et aux cultures riches et entremêlées de manière bien particulière : la Bretagne, la Normandie et le Nord. Enfin, pour ceux qui aiment les défis, sachez que cette Eurovélo 4 relie en fait Roscoff à Kiev en Ukraine ! En partant de la Bretagne, vous pouvez traverser toute l’Europe.

Des circuits et des parcours qu’il est possible d’adapter

La Bretagne est une région qui a particulièrement développé le cyclotourisme en finançant de nombreuses routes et infrastructures. Celles-ci permettent de pratiquer le cyclisme et le cyclotourisme facilement et en toute sécurité. Résultat, il est très facile de visiter toute la Bretagne à vélo. Ainsi, n’hésitez pas à adapter et à mélanger les différents circuits et parcours disponibles afin de faire le tour des régions bretonnes que vous souhaitez visiter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *